Agriculture

Vous cherchez une exploitation agricole à vendre ?

Un simple clic vous permettra d’accéder aux annonces de vente d’exploitations agricoles de la région Centre Val de Loire enregistrées sur le site Répertoire Installation


Pourquoi reprendre une exploitation agricole en région Centre Val de Loire ?

1re région céréalière d’Europe, la région Centre Val de Loire possède une grande diversité de cultures et d’activités.  Si la culture céréalière domine, la région est aussi une région d’ élevage notamment caprins avec 5 AOP en fromages de chèvres et une région viticole reconnue avec 20 AOC dont Bourgeuil, Chinon, Sancerre, Vouvray…

La région Centre Val de Loire compte plus de 25 000 exploitations agricoles sur son territoire, soit rès de 37 800 emplois principalement répartis comme suit :

  • Cultures céréalières et oléoprotéagineuses – 13 000 emplois
  • Elevages bovins, ovins, porcins – 6 500 emplois
  • Polyculture et polyélevage – 5 500 emplois
  • Viticulture – 4 400 emplois

Financer votre projet de reprise d’exploitation agricole

Parce que réussir sa reprise d’une exploitation agricole demande de l’organisation, l’Etat, la Région Centre Val de Loire et le réseau des chambres d’agriculture du Centre Val de Loire  se chargent de vous trouver les solutions adéquates : identification et expertise des projets de reprise, aide au montage de votre projet, accompagnement et aide au financement. Ainsi, pour vous aider à financer votre reprise d’une ferme agricole, vous trouverez un dispositif complet. Tout savoir sur les aides à la reprise d’une exploitation agricole en région Centre : cliquez ici

Parmi les aides, nous présentons deux d’entre elles :

Les prêts bonifiés MTS-JA (Moyens Termes Spéciaux) Il s’agit de Prêts à taux bonifiés, permettant notamment de financer la reprise de capital d’une ferme agricole ou de parts sociales d’une société. L’Etat prend en charge une partie des intérêts dus par le bénéficiaire pendant toute ou partie de la durée du remboursement. Les taux consentis sont ainsi inférieurs à ceux du marché.

PIDIL (Programme pour l’Installation et le Développement des Initiatives Locales)

Les aides PIDIL ont pour objectif de soutenir :

  • Des jeunes souhaitant devenir chef d’exploitation agricole, non issus du milieu agricole (hors cadre familial) ou ne reprenant pas l’exploitation familiale,
  • Des enfants d’agriculteurs s’installant sur une petite structure familiale nécessitant de rechercher des surfaces complémentaires pour réaliser un projet professionnel viable, à titre individuel ou dans un cadre sociétaire.

Les aides PIDIL s’adressent aux candidats à l’installation, aux exploitants en cessation d’activité et aux propriétaires.

Fonds régional de garantie – Agriculture

La Région Centre Val de Loire et la SIAGI, société de caution mutuelle, renforcent leur coopération afin de faciliter l’octroi de financements aux Entreprises agricoles exerçant leur activité dans certains secteurs de l’élevage et des cultures spécialisées(*)

Ce dispositif permet ainsi de favoriser la création, la transmission et le développement des entreprises agricoles dans un esprit d’additionnalité.

L’additionnalité permet à la SIAGI de co-garantir avec la Région des financements avec une quotité de risque supérieure à la quotité pratiquée naturellement par la SIAGI.

La quotité de la co-garantie est d’un maximum de 80% répartie à parité entre la SIAGI et la Région, soit un taux de 40% chacune. Le montant maximum du prêt garanti est de 150 000 €.

Dans le cas de la filière Viande Blanche, la profession mobilisée autour du CRIAVI,  d’ARIPORC Centre et d’AXEREAL, a développé un partenariat spécifique avec la Région et la SIAGI.

(*) Filières concernées : viande blanche, élevage de ruminants (bovins, ovins, caprins), arboriculture, horticulture ornementale, production légumière spécialisée et viticulture.


Vous accompagner dans votre projet de reprise d’exploitation agricole

Un repreneur d’entreprise accompagné accroît nettement ses chances de réussites. Ainsi, pour votre projet de reprise d’une entreprise agricole, vous bénéficiez en région Centre Val de Loire d’un programme d’accompagnement personnalisé, dispensé par le réseau des Chambres d’agriculture : Install’Action dont le volet CAP Installation est soutenu par la Région Centre. Ce programme propose des actions ciblées : réunions d’information, étude de projets de création ou de reprise d’exploitations agricoles grâce à des diagnostics personnalisés, un conseil et un accompagnement des futurs chefs d’entreprise, ainsi qu’un suivi post-installation.

Témoignage - Agriculture

S’installer en ovins, une formule gagnante !

Après six ans de salariat en agriculture, Cédric se retrouve sans emploi. Ce licenciement l’a amené à réfléchir sur les moyens de faire évoluer son parcours professionnel. Avec un Bac pro conduite et gestion d’une exploitation agricole en poche, il s’inscrit au Répertoire Installation de la Chambre d’agriculture. L’opportunité se présente : une exploitation ovine dans l’Indre, à céder pour cause de départ en retraite de l’éleveur.  

« Nous avons alors méticuleusement étudié les conditions de viabilité de l’exploitation avec un conseiller agricole. Tous les voyants étant au vert, j’ai décidé de m’installer. J’ai alors effectué six mois de Stage parrainage chez cet éleveur, ce qui m’a permis de me familiariser entièrement avec les parcelles, le cheptel, les bâtiments et le fonctionnement général de l’exploitation. Durant toute ma démarche d’installation, j’ai été épaulé par la Chambre d’agriculture pour constituer mon dossier, connaître tous les intervenants en lien avec mon activité et constituer mon plan de développement de l’exploitation (PDE). J’ai également souscrit un Suivi jeune agriculteur, ce qui me permet de faire appel à un conseiller agricole et de bénéficier de ses conseils sur trois ans.»

Malgré un contexte difficile pour l’installation en ovins, à ce jour, Cédric peut témoigner de sa réussite et de sa maîtrise du projet, aussi bien techniquement qu’en termes de résultats économiques, en tous points conformes aux prévisions constitutives de son PDE.

Cédric Vannier, Indre

Vidéo - Agriculture